Dorian Gray

 

19145087-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxxMiroir mon beau miroir … Et bien non je ne vous parlerais pas de Blanche neige et de la méchante sorcière avide de jeunesse mais dans la même idée, celui de la jeunesse et la beauté éternelle je vous propose de voir ce côté plus masculin avec Dorian Gray .Voilà un film que j’avais vu il y a quelques années et j’ai pris beaucoup de plaisir a le revoir.


Le Portrait de Dorian Gray est un film fantastique britannique réalisé par Oliver Parker, sorti le 9 septembre 2009 en Grande-Bretagne. Adaptation très libre du roman d’Oscar Wilde. Une première adaptation de ce film a été faite en 1945 par Albert Lewin, je n’ai pas encore vue cette version et quand je la verrais il est bien évident que je vous en parlerais.

« Dorian Gray, petit-fils de Lord Kelso et fils de Margaret Devereux, est un bourgeois londonien à l’époque victorienne. Élégant et d’une grande beauté, il décide de faire peindre son portrait par son ami Basil Hallward. L’ami de ce dernier, Lord Henry Wotton, surnommé Harry, rencontre par hasard Dorian un jour en venant chez Basil. Il deviendra vite l’ami du jeune Dorian.588590

L’œuvre de Basil est terminée, et il s’avère qu’elle est le plus beau tableau jamais peint. Dorian affirme qu’il donnerait tout, y compris son âme, pour que le portrait vieillisse à sa place, et que lui-même garde à jamais sa jeunesse et sa beauté. Ce qu’il regrettera amèrement… »

 

Entre sexe et violences meurtrières ce fil nous amène au cœur du culte de la beauté. Cet Homme, Dorian connu pour posséder une beauté plastique et d’une jeunesse envoutante. Devenir le model d’un des plus beau tableaux jamais peint demande quelques effort. Et devenir ce model implique de voir ce tableau demeurer d’une éternelle jeunesse et de voir son reflet vieillir de jour en jour. Dorian découvre les joies de la luxure et ne voulant perdre ce joli minois il décide de vendre son âme au diable .Le diable étant, pour lui l’œuvre picturale de son ami Basile. C’est alors que nait la légende de Dorian Gray. Cet homme qui obtient la jeunesse éternelle tout en concevant le secret du tableau dans son grenier.

 

beauté dorian-gray-ben-barnesÉTERNELLE  

Ce film montre l’attachement qu’on a pour notre image, pour certain c’est une obsession. Pendant tous le fil me je suis demandé si le diable n’était pas Henry, puisque  c’est lui qui pousse Dorian dans les excès de luxure. La froideur qu’Henry montre lorsque la belle et tendre fiancée de Dorian décède trouble le spectateur et nous nous demandons donc si Henry a encore son âme, ou si celle-ci a été soldée contre quelques avantages.

Le doute se lève dans une scène où Henry demande à Dorian s’il serait prêt à vendre son âme pour conserver son visage d’ange. La longue hésitation, puis la réponse glace le sang de Henry et c’est à ce moment que l’on découvre le nouveau personnage de Dorian. Très loin de l’image utopiste d’un petit fils de Lord.

Ce film je vous invite fortement à le voir, il est devenu une référence. Les rides viennent vite et nous pouvons alors nous demander si nous ne ferions pas quelques sacrifices pour garder beauté et jeunesse éternelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s