Passenger – 2016

J’avais hâte de revoir Jennifer Lawrence dans un autre film, parce que si ce n’est la saga Hunger Games elle n’a pas eu des rôles très probants .Là nous la retrouvons aux cotés de Chris Pratt dans Passengers. Le Starship Avalon est un vaisseau spatial faisant route vers

Jim (CHRIS PRATT) and Aurora (JENNIFER LAWRENCE) walk thru the Hibernation Bay on date night in Columbia Pictures’ PASSENGERS.

une lointaine planète colonisée. À son bord, plus de 5 000 passagers sont en sommeil dans des capsules d’hibernation, pour ce voyage d’une durée de 120 ans. L’un des tubes connait un
problème et réveille son occupant, Jim Preston, 90 ans trop tôt. Il découvre qu’il est le seul passager éveillé. Poussé par l’ennui et la solitude, il va se prendre d’affection pour une femme encore endormie, Aurora Lane. Il va aussi découvrir que le vaisseau court un grave danger et que la vie des milliers de passagers est entre ses mains…

C’est un bon film je dois dire qui porte tes bien son sujet, les acteurs jouent biens, un défaut que je trouve c’est qu’ils sont assez vide. Je ne trouve pas que les personnages sont très intéressants, le personnage le plus entier, le plus vrai et le plus « humain » c’est Arthur le robot joué par Michael Sheen.

Comme d’habitude le happy end décevante, je ne vois pas comment la fin peut-être plausible 5 minute, le vaisseau entier est sur le point d’exploser, et comme par magie Jim arrive à réparer. Et après Aurora va sauver «  son bel et tendre amour …. » où est l’originalité ?

J’aurais trouvé plus intéressant si ’ils s’étaient attardés sur la vie seule qu’auraient vécu les deux âmes sœurs seules. Au beau milieu de nulle part. Mais non rien, on ne voit rien, on sait juste qu’ils sont mort heureux et amoureux. Il aurait été intéressant qu’il y ait un enfant, témoin de tout ça et hérité de cette aventure … même pas !

Pour continuer avec les personnages vu qu’ils ne sont pas nombreux je vais tous les traités, il y a le commandant, joué par Laurence Fishburne. C’est encore un élément pas assez exploité. Ce personnage repart aussi vite qu’il est arrivé. Il s’est réveillé on se sait pas vraiment pourquoi parce que appart dire au deux jeunes protagoniste que certaines fonctions du vaisseau ne sont pas accessible a tous … On s’en doutait.

Ah la fameuse scène de la piscine qui a joué dans la popularité de ce film , scène qui ne sert strictement à rien , puisque Aurora va se baigner , tout simplement , il y a un problème de gravité , jusque-là tout va bien , elle se retrouve coincée dans une bulle d’eau et il arrive ce qui devait arriver . Elle fait un malaise et au moment où on se dit tous que ça y est c’est fini elle est morte, comme par enchantement elle prend une grande inspiration, crache quelques gouttes d’eau et fini. Décevant. Cette scène reste tout de même un délice pour les yeux.

Concrètement c’est un film qui est bien fait mais qui aurait pu être cent fois mieux s’ils avaient développés la vie pendant 90 ans et la fameuse planète.

Et on en parle d’Andy Garcia ?! Cet acteur mondialement connu qu’on voit a peine une minute, je sais que c’est un camé, mais je trouve que dans cette situation c’est inutile.

Distribution

Jennifer Lawrence  : Aurora Lane

Chris Pratt  : James « Jim » Preston

Michael Sheen  : Arthur, le robot

Laurence Fishburne : Gus Mancuso, le commandant

Andy García : Norris, le capitaine

Bande annonce

Ticket critique

Votre avis

Published by

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s